Journal

abelé 1757

1757

Voyage au cœur de la Maison Boutique Abelé 1757 avec Marie Gicquel

28 Mai 2024

 Nichée au cœur de Reims, la Maison Abelé 1757 incarne l'essence du savoir-faire champenois depuis plus de deux siècles. 5e plus ancienne Maison de Champagne, elle continue d'allier tradition et innovation sous la direction inspirée de sa Directrice Marie Gicquel. Laissez-la vous guider à la découverte de ce lieu emblématique, de ses caves centenaires et de la passion artisanale qui anime l'équipe Abelé 1757 jour après jour. Découvrez comment notre Maison perpétue un héritage tout en regardant vers l'avenir avec audace et détermination.

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de ce lieu emblématique et son importance pour Champagne Abelé 1757 ?

La Maison Abelé 1757 s’installe au 50 rue de Sillery, quartier emblématique de Reims situé au pied de la Butte de Saint-Nicaise en 1942. L’architecte rémois Alphonse Gosset, auteur de nombreux bâtiments historiques de la Cité des Sacres, dessine l’édifice et les caves à la fin du XIXe : une construction en forme de U faite en briques et en craie, dont les deux ailes mènent à une grande et imposante grille. Mais le plus important se trouve caché sous nos pieds : à 25 mètres de profondeur, 2 km de caves centenaires façonnées par la main de l’homme se muent chaque année en atelier de création.

 En quoi les caves sont-elles si spéciales dans l’élaboration des vins de la Maison ?

Les caves sont un vrai trésor pour la Maison Abelé 1757. Le sous-sol calcaire, emblématique de la Butte Saint-Nicaise, apporte des conditions de vieillissement exceptionnelles pour nos cuvées. Creusées à 25 mètres de profondeur à même la craie, elles sont plongées dans l’obscurité la plus totale pour préserver la qualité des vins. La température, aux alentours de 12°C, est constante tout au long de l’année.
L’hygrométrie y est extrêmement soutenue, proche des 100%. Ces conditions optimales associées au long vieillissement permettent d’apporter une finesse de bulle si caractéristique aux vins Abelé 1757.

En 2022, les bâtiments sont entièrement restaurés. Quel était l’objectif de ce projet ?

Avec une telle longévité, cette rénovation semblait évidente et cohérente pour correspondre à l’image que nous souhaitions donner et être à la hauteur de nos ambitions. Entièrement rénové de la toiture, à la salle d’habillage en passant par les bureaux, le lieu est aujourd’hui destiné à accueillir nos clients professionnels et la presse
spécialisée.

 

Comment se concrétise la dimension
artisanale de la Maison Abelé 1757 ?

Par sa taille, Champagne Abelé 1757 pourrait être qualifié de Maison boutique. Nos approvisionnements se font en quantités limitées auprès d’une sélection de partenaires historiques. Qu’il s’agisse de la vendange ou des assemblages, toutes les étapes sont finement travaillées.
L’année 2024 marque un tournant pour notre Chef de Caves - Étienne Éteneau - et son équipe. Après quatre années de travail intense, les premiers assemblages issus de la vendange 2019 vont enfin être distribués sur les marchés.  

Vous évoquiez une Maison à
taille humaine, tournée vers l’artisanat. Comment cela se traduit-il ?

La cuvée « Le Sourire de Reims » en est le parfait exemple. Du début à la fin, ce grand vin de Champagne est élaboré de manière artisanale par une équipe restreinte. Toutes les étapes sont réalisées à la main par nos artisans. Leurs gestes, précis et minutieux, permettent une finition exemplaire sur ces flacons à la forme si particulière.
Ce savoir-faire nous permet un travail de qualité tout au long du processus de fabrication des cuvées.